Monthly Archives

novembre 2014

Job

LE JOUR OÙ TU NE MONTERAS PAS AU 18 ÈME ÉTAGE #2

27 novembre 2014
page

Si vous avez raté le début, voir comment tout a commencé dans l’épisode #1 en cliquant ici.

Nous y voilà… j’ai joué, j’ai gagné ! Personne n’a cherché à me retenir – un brin blessant tout de même :)  … j’ai gagné mon ticket pour la liberté !

Je commence ma dernière semaine, en disant chaque jour  que c’est le dernier… et aujourd’hui, c’est mon dernier « mardi ».
Je boucle quelques derniers dossiers, avec la même conscience professionnelle que si je restais… mais avec une grande lucidité sur le fait que je n’étais qu’un numéro de passage : le 00010936.
J’ai gagné ce numéro en arrivant dans la boîte, j’en étais fière.
J’ai passé le cap de la trentaine et celui de la quarantaine dans cette entreprise, j’ai vu les cheveux de mes collègues devenir poivre et sel – pas les miens, parce que je le vaux bien merci L’Oréal.
Je me suis mariée, je suis devenue maman, en gros toute une vie partagée avec des collègues devenus amis, des inconnus devenus partie de ma vie.
Bizarrement je ne ressens aucun stress, aucune tristesse, évidemment aucun regret.
« Ma » boîte m’attend… j’y ai réfléchi pendant des heures, des nuits et des jours. J’ai imprimé et griffonné des centaines de feuilles. J’ai consulté des milliers de sites web. J’ai des millions d’idées.
Mais là, aujourd’hui, « ma » boîte m’attend. Je n’aime pas l’expression « tourner la page » c’est comme tourner le dos…. mais je dois finir cette aventure pour libérer mon esprit, mes envies, ma créativité !
Alors, il me faut encore un peu de patience, dans quelques jours ce sera vraiment mon dernier jour… qui sera un lundi et le 1er jour du mois ! J’adore cette idée de terminer un jour où tout commence normalement… c’est bientôt le début de la suite !
Fabie
Rendez-vous sur Hellocoton !
Alimentation

Pourquoi faudrait-il toujours manger féculent+viande ?

24 novembre 2014
viande

Je ne pense pas qu’il soit indispensable de manger de la viande à chaque repas.

Comme je vous l’expliquais ici, depuis quelques temps, j’ai modifié mes habitudes alimentaires pour me sentir mieux dans mon corps et dans ma tête.

Je vais commencer par vous parler d’une tendance de fond qui fait appel à une habitude alimentaire;

Pourquoi devrait-on toujours ajouter à un plat de féculent ou de légume, une viande?

Je n’ai jamais été une grande fan de viande (quoi qu’une belle côte de bœuf achetée chez un bon boucher et cuite au barboc me fasse quand même bien saliver !) mais il faut avouer que, quand je pense à la façon dont les animaux sont nourris, blindés d’hormones et d’antibios, ainsi qu’aux conditions dans lesquelles ils sont élevés,  tout ça pour assurer une rentabilité contrainte par les prix de la matière première fixés par les marchés boursiers…heu…excusez-moi, je m’égare…Stay focus on the subject please…ok…donc voilà, plus ça va et moins je mange de viande…enfin : plus ça va et moins j’ai ENVIE de manger de la viande.

J’ai donc commencé à rechercher ce que la viande apportait comme nutriments essentiels dans l’alimentation quotidienne et de quels manques mon corps pouvait éventuellement souffrir de la réduction de sa consommation. En gros, la viande a l’avantage d’apporter satiété et énergie grâce aux protéines, ainsi que du fer.

Ok.

Donc rien que je ne puisse trouver ailleurs.

Et surtout rien qui affirmerait qu’il faille absolument manger à chaque repas une viande.

Donc moi, je pose la question: pourquoi n’est-il pas envisageable de juste manger un plat de pâtes ou de riz sans forcément y ajouter un steak, du poulet, des saucisses ou la tranche de jambon ? Hein POURQUOI ?

Et là lorsque je me pose cette question j’entends dans ma tête la voix du famous Youtuber Cyprien qui résonne « POURQUOI? »

D’où petite discussion avec mon cher et tendre:

« Sais-tu que l’homme (au sens « humain ») n’a pas besoin physiologiquement de manger de la viande midi et soir ? »

Réponse de l’homme (au sens « masculin » cette fois) « hummmmm. »

Ok ce n’est pas gagné…

Nous sommes conditionnés par nos habitudes qui elles, reposent sur des croyances. Difficile challenge que de changer ces habitudes !

Entendons-nous bien, je ne suis pas une extrémiste, je ne souhaite pas supprimer totalement la viande de mon alimentation, et je vous inciterai encore moins à le faire surtout si c’est un plaisir pour vous.

Mais je suis profondément persuadée qu’il vaut mieux manger deux fois moins de viande et l’acheter 2 fois plus chère pour être certain qu’elle soit de bonne qualité!

Et vous allez me dire: oui mais si je ne mange pas de viande avec mon riz, je vais avoir faim!!

Alors voilà une de mes recettes hyper simple et super bonne:

riz complet

 

Une grosse assiette de riz (je ne compte pas la quantité, je peux en manger beaucoup!), (ici c’est du riz complet), à laquelle j’ajoute des graines grillées (ici graines de sésame) et un ou deux carrés frais aux herbes 0%.

Les graines grillées c’est carrément HYPER BON !! On n’y pense pas mais ça donne beaucoup de saveur et de goût au plat. On peut aussi ajouter un peu d’huile d’olive extra vierge.

Je vous garantis un truc : après ça, je n’ai plus faim du tout !

Flo.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Famille

Les sites de rencontre, une expérience Meetic ! #3

21 novembre 2014
pseudo
Nous voilà donc devant Meetic Affinity, prêtes à créer mon profil.
Nous n’avons à cet instant pas encore idée du parcours de combattante qui nous attend, ni à quel point cet exercice va tourner en séance de psychanalyse de comptoir (virtuel) !
Mais je m’avance.
Retour à l’étape 1, donc : trouver un pseudo.
Ah.
J’y avais pas réfléchi, évidemment!
Voyons…. Je ne veux pas mettre mon vrai nom ni prénom, ni un truc trop approchant, car même si je suis une  wineuse-de-41-berges-bien-dans-sa-nouvelle-vie-de-femme-liberee, je n’assume finalement pas tant que ça de me retrouver là !
Le cahier des charges « trouvage de pseudo » s’avère rapidement assez ardu : il faut quelque chose de drôle, de féminin, (mais pas tarte!), qui laisse transparaître que je suis aussi hachement culturée comme gonzesse, mais pas pédante… Bref, quelque chose qui me ressemble.
Pas Simone Veil, mais pas Nabilla non plus : pas si simple!
Après moult tentatives se soldant par un « pseudo déjà existant » (me prouvant au passage à quel point je ne suis finalement pas si unique dans mon genre), nous optons pour le patronyme de l’héroïne d’une célèbre trilogie scandinave.
(NDLA : je ne réalise évidemment pas à ce stade qu’avec toute la candeur romantique néo-féministe qui est la mienne, si je vois avant tout en elle l’une des rares héroïnes de polar – un brin loufoque, certes- , ni décérébrée ni caricature de bimbo, je vais en fait, dans les jours qui viennent, passer un temps infini à expliquer aux candidats à la rencontre que non, je ne suis ni tatouée, ni psychopathe, ni tueuse en série, mais tout juste raisonnablement névrosée ! )
Une heure plus tard, donc, nous passons enfin à l’étape suivante :  je suis invitée à répondre à un questionnaire digne d’un formulaire de demande d’allocations familiales, qui va permettre à la moulinette à affinités de « définir mon profil psychologique et mes aspirations profondes pour calculer mon coefficient de compatibilité » avec les célibataires qui n’attendent que moi, tapis de l’autre côté de l’écran…
Ah.
Je me retourne vers ma copine et lui demande, un brin de désarroi dans la voix :
« Rappelle moi pourquoi je suis en train de faire ça, déjà ?
Ah oui, c’est ça : trouver l’amour…
Non, paske j’dis ça, j’dis rien, mais quand même : tu crois pas que c’est un postulat pour le moins étrange de considérer qu’il faut se ressembler pour s’aimer? Sans même parler du fait que c’est un modèle statistique qui décidera qui m’est destiné ??? »
Ok! Ok! J’éteins mon cerveau, et me remet en mode premier degré…
Et puis si la moulinette a été, comme on me l’assure, fabriquée avec de vrais morceaux de psychologues dedans…
Deux heures plus tard, nous sommes épuisées d’avoir dû tant réfléchir à, tout à la fois et pour ne citer qu’eux : mon film, ma musique, ma nourriture, mon animal, ma couleur, mon personnage historique, ma voiture et mon proverbe préférés, en passant par ma conception du rôle de parent, mon « quotient d’appétence » aux contraintes de la vie à deux, pour finir en beauté sur l’intensité de ma libido…
Nous n’avons pas même encore tenté de résoudre l’épineux problème du choix de la photo ni celui du paragraphe libre pour se décrire (heureusement pas obligatoires pour publier un profil), que nous lançons ma bouteille numérique à la mer.Pfiou!
Au moment de refermer mon PC, soudainement rattrapée par le manque de confiance en moi que je pensais naïvement avoir vaincu ces derniers mois à grands coups de psychothérapie,  je dis à ma coach :
« et si personne ne m’écrivait ? »
Rendez-vous sur Hellocoton !
Astuces

JEU CONCOURS SUR FACEBOOK

18 novembre 2014
encart2(1)

Pour fêter l’ouverture de notre blog, nous vous faisons gagner une huile démaquillante 100% BIO de la marque ACORELLE

Un tirage au sort aura lieu parmi nos fans qui auront répondu correctement à la question ci-dessous puis partagé ce post avec leurs amis !
Quel est le 3ème conseil pour avoir une belle peau?
Indice: http://40ans-ledebutdelasuite.fr/top-3-conseils-avoir-belle-peau-longtemps-possible

Acorelle est une marque engagée qui allie la naturalité, l’efficacité et le respect de la peau et de l’environnement

L’huile démaquillante Acorelle démaquille en douceur et élimine les impuretés de votre peau. Sa texture fondante, sans effet gras, nettoie et apporte confort à votre peau et enlève les maquillages les plus tenaces. Peaux normales à sèches. Matin et soir, humidifiez votre visage puis faites mousser un peu d’huile dans vos mains. Emulsionnez ensuite sur votre visage par petits mouvements circulaires. Rincez avec de l’eau tiède.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Astuces

Le Top 3 des conseils pour avoir une belle peau !

16 novembre 2014
belle peau

Le Top 3 des conseils pour avoir une belle peau, le plus longtemps possible !

3- Oui, je commence par le 3ème ; comme pour une nomination sur un podium virtuel.

Et l’ordre n’ira pas du moins bon au meilleur mais du plus connu au plus confidentiel…le dernier sera donc THE BIG SECRET OF THE DAY !!! RRRRRRRRRRoulements de tambours.

 

Commençons donc par le bon basique:

 

Tous les soirs tu te démaquilleras.

 

AN: la notion temporelle de « soir » sera, ici, à prendre au sens large.

C’est à dire que même s’il est 4H00 du mat., que tu reviens d’une soirée bien arrosée et que tu ne rêves que d’un truc c’est de t’écrouler sur ton lit parce que tu vas mettre une semaine à t’en remettre, TU TE DÉMAQUILLES QUAND MÊME.

Sinon ta peau elle va se « grisasser » car ses pores obstrués vont bloquer sa respiration.

 

2- Un petit clin d’œil du côté de l’alimentation (c’est mon kif):

 

Pas trop salé tu mangeras et beaucoup d’eau tu boiras.

 

L’excès de sodium déshydrate la peau, et l’épiderme devient terne et sec.

Deux réflexes simples à adopter pour aller dans ce sens: ne pas mettre de salière sur la table et ne pas saler l’eau du riz ou des pâtes.

Idem, boire suffisamment d’eau, éclaircit le teint et hydrate la peau de l’intérieur.

L’idéal étant de boire avant d’avoir soif (la sensation de soif arrive quand on est déjà déshydraté).

Un truc pas mal: tous les matins avant de me lever (mais juste après avoir répondu à mon réveil « oh non! FU– ! je suis trop naze, j’arriverai jamais à me lever, laisse-moi encore dormir !!! ») J’attrape ma bouteille d’eau et je bois 10 grandes gorgées (cul sec).

 

1- Et now: THE SECRET!

Il m’a été confié par un ami chirurgien (vrai de vrai, je vous le jure).

 

Tous les matins, la peau de ton corps tu hydrateras.

 

Et surtout tes bras, tes fesses, tes cuisses et demi-jambes (la partie qui se trouve sous les genoux… comme chez l’esthéticienne)

Pourquoi? Heu…en fait il ne m’a pas vraiment expliqué pourquoi mais il m’a dit un truc hyper important: il constate clairement la différence de qualité de peau entre une femme qui s’est badigeonnée de la crème sur le corps tous les jours et une qui ne met rien.

Donc c’est carrément ESSENTIEL et VITAL si tu veux retarder au max, la pendaison de la peau des bras, la « flageolance » de la peau des cuisses et…je vais m’arrêter là…vous voyez l’idée, quoi…

 

Alors vous allez vous y mettre ?

Flo.

Photo © Nihan

Rendez-vous sur Hellocoton !
Astuces

Etudes rémunérées – Très bon site –

14 novembre 2014
Excited Young Woman Sitting With Laptop

Très bon site pour participer à des études marketing rémunérées ou pour faire tester son projet sur un panel qualifié pour un coût modéré.
http://www.adocta.com/default.aspx

Rendez-vous sur Hellocoton !
Alimentation

Le cas des régimes : Je dis « Stop ! »

11 novembre 2014
Stop aux régimes

Tout d’abord rien que le mot régime ça déprime.

Lesquelles d’entre vous n’ont pas au moins suivi 4 ou 5 régimes débiles du genre le régime 100% ananas, le Dukan-ducon, le régime Hollywood (de la dernière star botoxée), le régime Mayo ou tout autre régime dissociatif, le chrono-régime etc…
Chaque année on essaye de nous « vendre » le nouveau dernier régime ultra révolutionnaire qui, oui c’est certain cette fois-ci, va à 100% fonctionner parce qu’il est cautionné par Machine qui a perdu 30 kg en 2 semaines ou certifié par l’Expert en diététique Truc…En général ils sortent, aux alentours du mois de mai, lorsque l’on commence à se projeter dans notre petit maillot de bain de l’été prochain et que, ben oui, on est ultra vulnérable surtout lorsque l’on regarde nos gambettes toutes blanches dans le miroir et que l’on focalise sur les zones de cellulite qui ressortent d’autant plus!
Moi, je vous le demande: Est-ce qu’il y a un seul de ces régimes qui a fonctionné à long terme pour vous? Parce que moi, je suis tombée plusieurs fois dans le panneau (j’ai un peu le profil « early adopter », genre tendance à vouloir tester toutes les dernières nouveautés) et alors oui au début ça marche …quelques jours ou semaines… mais après Zobi la mouche ! Les kilos reviennent, voir même…ont fait des petits!
Donc les régimes on arrête! CA NE MARCHE PAS!! Ok?
On ne nous fera plus gober qu’il existe une méthode miracle parce qu’on a quand même pris un peu de plomb dans le cerveau et que les conneries on a le droit d’en faire mais au bout d’un moment on est aussi capable d’arrêter de les reproduire à l’infini, c’est ce qui s’appelle l’expérience et qui, pour le coup, est un vrai plus dans notre vie.
Alors on fait quoi? On garde ces kilos de notre dernière grossesse (ou le cumul des kilos du cumul de nos grossesses)?
En plus, c’est bête à dire mais plus les années avancent et plus il est difficile de perdre du poids parce que le corps a fait copain-copain avec sa graisse!
Alors certaines d’entre nous qui vivent un truc un peu difficile, genre divorce, burn out professionnel ou autre, perdent, de fait, du poids…mais on ne va quand même pas compter sur ces évènements conjoncturels pour retrouver une ligne digne des photos de nous, collées dans l’album familial des années 90 !
Vous savez quoi? Il y a des solutions. Pas de miracles, pas de techniques révolutionnaires, juste du bon sens, quand même un peu de recherches et de connaissances sur la composition des aliments et le fonctionnement du corps et aussi de l’écoute: l’écoute de son corps et une attention particulière aux « symptômes » qu’il manifeste.
Je vais vous la faire à la Aubade: Leçon N°1: Ecoute ton corps !

RDV dans quelques jours pour la leçon N°2 : Que ton alimentation soit ton médicament !
Ce n’est pas de moi, c’est Hippocrate qui l’a dit (y’a un peu longtemps….500 ans avant JC)

Flo.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Famille

Les sites de rencontre, une expérience Meetic ! #2 La Création de profil

7 novembre 2014
cretaion du profil sur meetic

 Tout d’abord, il convient de se mettre en condition :

Copine hilare? Check !

Paquet de Haribo ? (Bah si, on peut !!!!  Voui, paske comme on en est même pas encore à la phase virtuelle , on s’en fout de finir grasses comme des  loukoums, si Madame !).  Haribo, donc ? Check !

Canapé confortable ? Check !

C’est parti !

La première difficulté, (et pas des moindres), c’est : quel site choisir ? Vaste programme !

Après une recherche rapide dans Google où tous les chemins mènent irrémédiablement vers Pornoland, on se rabat rapidement sur nos propres ressources :

C’est quoi  déjà  la pub qui fait « I’m in love !  I’m in love ! » ? (NDLA : oui, parce qu’à ce stade là,  nous, on y croit encore, qu’on va le trouver, le LOVE, même sur internet !)

Et Machine, elle t’a dit qu’elle s’était inscrite sur quoi ?

Noooon !!! Machine elle est sur un site de rencontre ? Tu déconnes, là !!! (et les 20 minutes de langue-de-putage qui s’en suivent…)

Etc.

Et on arrive sur un premier site avec numerus clausus à l’entrée,  où la « communauté des célibataires exigeants  (?!?) »  doit carrément faire un référendum avant de décider si toi, petit scarabée célibataire et éploré dans la solitude de ta life, et dont la photo et le descriptif vont être  soumis à la vindicte populaire, tu es ASSEZ célibataire (comprendre : bonnasse )  et ASSEZ  exigeante (comprendre : pas encore complètement prête à tout) pour  faire partie de leur monde merveilleux…

Pas convaincues, nous surfons sur quelques autres sites avant d’atterrir sur ce bon vieux Meetic, version « Affinity », dont je ne manquerai pas de vous parler très  bientôt !

M.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Job

Le jour où tu ne monteras pas au 18 ème étage. #1

5 novembre 2014
annelag2000
Quand tu as passé le cap des 40 sans sourcilier, que tu te sens super en accord avec toi même (même pas mal les 40 !),
le cap te paraît presque être passé inaperçu…et puis un jour tu te réveilles – ou plutôt ce jour là, tu n’as pas dormi – et tu te dis que ce matin, non !
Tu ne prendras plus ton monospace familial, tu ne mettras plus 1h pour parcourir les 15 km qui te séparent de la jolie tour
qui t’héberge 10h par jour depuis 10 ans, tu ne prendras plus cet ascenseur qui te mène à ton petit bureau du 18è étage,
tu ne prendras plus ce fichu « socializing » café 8 fois par jour…
Ce jour là, c’est le vrai début de la suite : je veux faire ce que j’AIME !
Je monte ma boîte !

 

Fabie

 

photo©annelag2000
Rendez-vous sur Hellocoton !
Famille

EXPOSITION INSIDE PALAIS DE TOKYO

3 novembre 2014
inside

Visiter les œuvres de l’intérieur pour nous conduire au plus près de nous-même.

Pour « Inside » Le Palais de Tokyo a été métamorphosé en parcours par les artistes, nous incitant à un voyage physique et mental.

C’est ma fille Ambre, âgée de 14 ans qui m’en a parlé. Nous avons été toutes les deux assez « accrochées » par cet appel à l’expérience !

J’ai fait un rapide parallèle entre la période charnière que ma fille vit depuis quelques mois (et moi aussi par la même occasion!) et que l’on appelle communément la crise de l’adolescence et le tournant que prend ma vie et que l’on pourrait aussi appeler communément la crise de la quarantaine! Je cumule les crises..oui, je sais…

Bref, quels qu’en soient les raisons, nous avons toutes les 2 foncé à l’expo Inside pour vivre cette expérience d’immersion émotionnelle…

entrée
Dran

Le parcours nous projette dans des espaces occupés ou crées par les œuvres.

experience

 

Valia Fetisov

Une pièce close dans laquelle le visiteur doit trouver en lui la solution pour sortir. Ambre a assez vite réussi à faire se ré-ouvrir la porte vitrée. Fière, elle a trouvé la clé de l’énigme…en elle?

ataru sato

Ataru Sato
Autoportrait

Alors que j’abordais chaque nouvelle oeuvre avec le recul qui me permettait de chercher à comprendre la signification et le message de l’artiste, j’ai été surprise de voir que mon ado s’en prenait plein la tête et que les œuvres suscitaient chez elle de fortes émotions. Elle préférait parfois fermer les yeux plutôt que d’affronter son inquiétude et son trouble.

rapport d inversion

Stéphane Thidet

Le refuge est ici un lieu hostile, la pluie tombe à l’intérieur. Le rapport d’inversion nous suggère-t-il de trouver refuse en nous-même?

 

prolongation de l experience

Jean-Michel Alberola

2 heures d’expériences imprévues et – je l’avoue – parfois un peu flippantes, plus tard, je fais le bilan des courses:

Une ado en pleine crise cherche à extérioriser ses revendications, elle projette ses souffrances et son mal-être sur les autres.

Forcément, un voyage émotionnel en soi n’a pas eu de très forte résonance chez elle… « Ouh là là, Maman ils sont tordus et torturés quand même un peu des fois les artistes de cette expo ! »

Et la quarantenaire en pleine crise? Elle se dit qu’en effet c’est bien de plonger à l’intérieur de nous-même…à condition de pouvoir découvrir qui nous sommes en profondeur…

Flo.

Rendez-vous sur Hellocoton !