Monthly Archives

avril 2015

Lifestyle

Keep calm&Breathe:15 jours plus tard, découverte incroyable!

18 avril 2015
découverte incroyable

Cela fait maintenant 15 jours que j’ai démarré mon défi: Rester calme, ne pas m’énerver quoi qu’il arrive. Et j’ai failli déraper. Et j’ai fait une découverte incroyable!

Explication:

Bilan à mi-période: hummm…ça va.
Oui ça va plutôt bien…en fait.

Combien de fois ai-je eu envie de taper du pied et de d’écumer de rage en 15 jours?
Vraiment très fort: 2 fois.
Comment ça c’est passé?
Dans les premières secondes, comme d’hab…et puis…le temps que l’hémisphère gauche de mon cerveau, le rationnel, prenne le dessus sur l’hémisphère droit, l’émotif, et lui envoie un influx nerveux crypté qui devait signifier « STOP ! tu déconnes mon vieux ! t’as pas oublié un truc au passage? genre un défi hyper important ?…allez, respires un bon coup et…respires encore…voilà c’est ça…bah tu vois c’est pas si compliqué que ça au final »

découverte incroyable

J’ai réussi à couper l’herbe sous pied de ma colère, je me suis auto-régulée dans mon énervement, j’me suis dé-Yomb en Soumsoum. Ahhhh vous ne savez pas ce que ça veux dire? bon, moi je ne le sais que depuis deux jours, j’ai pas 16 ans faut dire, mais en langage des 16 ans ça signifie  » dé-énerver discrètement, en sous-marin, en soumsoum…what else?

Ah oui, ça fait énormément de bien de réaliser que l’on peux gérer une situation qui d’habitude nous échappe. Et plus je pense que ça fait de bien et plus je m’interroge sur le pourquoi ?

J’ai envie de partager avec vous la réponse qui m’est venue.

Au moment où mes connexions neuronales ont joué au bras de fer, pour savoir si les traits de mon visage allaient se déformer en Godzilla ou en Dalaï-lama, j’ai réalisé que j’avais fait un choix.

découverte incroyable

J’ai évité de me retrouver dans une situation de crise dans laquelle je ne me contrôle pas, dans laquelle je laisse s’exprimer mes angoisses, mes peurs, mes échecs, et toutes les casseroles que l’on se traîne comme des boulets.

J’ai décidé d’agir autrement, de placer librement le curseur de mon comportement à un autre endroit que celui où il se place mécaniquement. J’ai réalisé qu’en faisant cela j’acceptais de considérer que l’empreinte de mon passé m’avait façonné comme ça et que c’était ok mais que en même temps j’avais entre mes mains la possibilité de modifier mon comportement ! Et ça c’est quand même énorme!

Vous voyez ce que je veux dire?

découverte incroyable

Je veux dire qu’à partir du moment où on arrive à accepter que les comportements qui nous posent un problème sont le résultat de tout ce que nous avons vécu et que c’est ok d’être comme ça parce-que nous avons fait de notre mieux pour nous protéger de nos angoisses et peurs profondes, alors nous sommes libérés. Nous sommes libres de faire un choix, le choix de placer le curseur de notre réaction là où bon nous semble.

En ce moment j’ai un besoin viscéral de sérénité pour de nombreuse raisons. Je sais que certaines situations me font perdre les pédales parce qu’elles me ramène à ma peur profonde de ne pas être aimée. C’est ok, je sais pourquoi. Maintenant je sais aussi que je peux agir pour ne pas laisser cette angoisse me submerger.

Celui qui dit que l’on ne peut pas changer a tord.
Même après 40 ans, et j’ai envie de dire surtout après 40 ans, on a les rennes et la force de les tenir, de les tirer, de les relâcher pour faire adopter à notre vie le rythme que l’on choisi.

Faîtes des choix. Faîtes des choix qui sont bons pour vous et faites les en toute conscience.

Flo.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Lifestyle

Keep calm and breathe – Mon défi

5 avril 2015
Mon défi

Mon défi: « Keep calm…Breathe… ». Ces 3 mots vont trotter dans ma tête pendant les 28 prochains jours.

Pourquoi?
Parce que j’ai un petit problème et j’ai vraiment envie de le résoudre.

J’ai du mal à garder mon calme – (dis gentiment) – disons que je m’énerve assez facilement (dis avec un peu moins de pincettes) – enfin… je deviens bien trop agressive bien trop souvent pour des choses qui n’en valent bien pas la peine !

Mon défi

Et je veux que ça s’arrête.

J’aspire à changer pour gagner en sérénité et diminuer mon stress émotionnel.
Je veux être capable de garder mon calme.

Et je décide de me lancer un défi. J’ai lu qu’il fallait 28 jours pour arriver à changer une habitude.
C’est un challenge mais je suis prête à le tenter: 28 jours sans m’énerver, 28 jours pour gagner en zenitude.

Mais avant d’aller plus loin, je tiens à vous dire que je ne suis quand même pas complètement déséquilibrée comme nana.

Bien que je sois naturellement quelqu’un d’énergique, je ne suis pas non plus branchée sur 10 000 volts.

J’ai le défaut d’être impatiente mais je respecte que chacun évolue à son propre rythme.

Même si certaines situations ou certains comportements déclenchent une envie de hurler, je suis une personne plutôt bienveillante à la base.

Bref je pense être dans la moyenne, un peu comme tout le monde quoi…

Vous reconnaissez-vous  lorsque je vous décris les « symptômes » suivants? :

– battements du cœur qui s’accélèrent

– sentiment de colère qui grandi, partant du ventre passant par les poumons s’amplifiant dans la gorge et explosant par les narines et la bouche

– débit des paroles qui s’accélère,

– sonorité de la voix qui monte indubitablement dans les aigus…

 

Au delà des symptômes physiques, qui ne sont agréables ni pour soi ni pour les autres, le plus problématique selon moi, est de perdre la maîtrise de soi.

Il y a eu un déclic. Un jour, une histoire stupide, a fait naître en moi un sentiment d’injustice, (le sentiment d’injustice est d’ailleurs souvent déclencheur de mes explosions de colère). Je me suis très vite emballée et…je me suis ridiculisée…vraiment… pffffff…

Mon défi

Avec un peu de recul (quelques heures quand même) je me suis dit « plus jamais ça ». Pas le ridicule ! non, le ridicule ne manquera pas de frapper à ma porte et ce n’est pas très grave. Mais plus jamais, ce niveau d’agressivité déclenché par finalement pas grand chose, faisant perdre toute objectivité, m’emportant dans un tourbillon rageur d’attitudes négatives.

Est-ce que ça vous parle?

Parce que ces crises d’énervement se retournent contre nous, en fait. Nous sommes déstabilisés, nous perdons la face, nous nous affaiblissons alors que nous pensons exprimer notre force. La vraie force serait de pouvoir rester calme. D’utiliser son énergie pour trouver une solution pour sortir du conflit (avec soi-même ou avec les autres) tout en se permettant d’exprimer en quoi la situation ne nous convient pas.

What a challenge! mais je crois vraiment que ça vaut le coup.

Mon défi

Alors voilà je le tente. 28 jours sans s’énerver même si:

– je suis en retard et la personne qui conduit la voiture devant moi avance à 2 à l’heure

– je traverse sur un passage piéton et l’automobiliste ne s’arrête pas pour me laisser passer

– mes ados ont une fois de plus laissé traîner leurs fringues par terre dans leur chambre alors que je leur ai demandé 10 fois de les ranger

– une voiture est stationnée devant ma porte de garage et je dois faire 10 fois le tour du quartier avant de trouver une place pour me garer

– mon loulou de 6 ans me dit qu’il a envie de faire pipi alors que je viens de lui mettre son manteau, ses chaussures, son bonnet et qu’il est 8H28 soit 2 minutes avant la fermeture des portes de l’école.

– mon train est annulé ou en retard ou il n’y a pas du tout de train pour cause de mouvement social ou colis suspect ou panne matériel ou incident voyageur ou tigre du Bengale se promenant sur les voies

Quoi qu’il arrive je respire et je reste calme !

Mon défi

Enfin je vais essayer…

Ça vous tente d’essayer aussi?

PS: keep in touch, je vous dirais en toute sincérité si je tiens mon défi.

Flo.

Rendez-vous sur Hellocoton !