Monthly Archives

mai 2015

Famille, Lifestyle

« Au secours, j’ai 40 ans ! depuis 4 ans » de Gaëlle Renard

14 mai 2015
au secours j'ai 40 ans

Comment ne pas parler de la sortie du livre « Au secours, j’ai 40 ans ! depuis 4 ans » sur mon blog 40 ans Le Début de la Suite ?

Comment vous dire?…

« Je suis née,

J’ai mis une robe dos nue pour l’anniversaire du mariage de Tante Joëlle,

j’ai obtenu mon triton à la piscine de Châteaulin,

j’ai embrassé Lydéric Fauquembergues (sans la langue mais c’était quand même dégoûtant)

j’ai trouvé un métier,

je me suis mariée (pas avec Lydéric Fauquembergues)

j’ai fait deux enfants et paf ! J’ai eu 40 ans. »

Gaëlle Renard débute son livre par ces phrases…

 

Ça ne vous fait pas penser à quelqu’un?

moi

Vous changez les noms, et c’est quasi la même histoire, incroyable, non?

Ces quelques phrases ont eu une très forte résonance en moi:

Cette impression de ne pas avoir vu passer ces années, de ne pas avoir été maître de tous ses choix, de ne pas avoir suffisamment pris les commandes en mains perdant ainsi la pleine conscience de l’instant présent, perdant le sens de l’histoire, perdant du temps important et pas important, à courir après un lendemain, à ne se projeter que dans le futur pour échapper à…à quoi? à soi? à soi-même, à ce que l’on est (être) (présent) profondément.

Et Paf! oui, Paf! c’est exactement la bonne onomatopée, à 40 ans on prends une claque.

au secours j'ai 40 ans

On pensait que c’était un « concept marketing » la crise de la quarantaine. On se disait que ça faisait vraiment cliché, que c’était juste une blague un peu potache que l’on pouvait balancer à nos potes qui commençaient  à « merdouiller » légèrement dans leur couple:  » Tu fais ta crise de la quarantaine en avance ou quoi ?  »

Mais en fait non, c’est VRAI, elles existe bien cette crise!!

Quand on a 40 ans d’un coup, on a peur de vieillir, de grossir, de rider, de ne plus être aimée, de ressembler à sa mère, de ne plus jamais pouvoir faire de bébés, de prononcer des expressions qui nous font passer pour des vieux cons et de n’apprécier de danser quasi-plus-que sur des musiques du « siècle dernier ».

peur

Je me souviens du jour où j’entends ma fille me dire « mais de toute façon toi, tu comprends rien ! » j’ai alors envie de lui répondre « arrête ! ça c’est moi qui le disais y’a pas si longtemps que ça et j’ai déposé le copyright » Mais en fait ça faisait un bail que je ne le disais plus…normal… j’ai pris 20 ans…

Je me souviens du jour où je regarde une photo et je crois que je vois ma mère…sueurs froides.. non, en fait c’est moi…(excuses-moi maman si tu lis ces lignes, ce n’est pas contre toi. That’s life!).

Oui voilà c’est la vie.

Mais une vie qui change après 40 ans. Du moins, qui change une fois que l’on a réussi à poser toutes ses valises, à se délester de ses peurs narcissiques, à se dire ok let’s go for a new life…mais pas la même, moi en mieux, en fait : moi en que moi.

Life is hard. C’est sûr. Nous vivons tous des moments difficiles et à 40 ans nous traversons vraiment un paquet de trucs chiants: les ados, les divorces, les cancers, les parents qui vieillissent, les boss-à-la-con qui, comme par hasard deviennent encore plus cons.

But Life is so exciting. Car, je sais maintenant que nous sommes toutes des personnes assez incroyables. Nous avons réussi à créer des choses merveilleuses et nous avons tous un talent particulier qui nous rend absolument unique et dont nous pouvons être vraiment fier.

Nous avons 40 ans et nous sommes de belles personnes. Et nous avons encore de magnifiques années devant nous pour développer ce talent unique et le faire grandir au bénéfices de nos proches, des autres et de nous-mêmes.

Voilà ce que ces premières lignes du livre de Gaëlle Renard mont inspirées.
« Au secours, j’ai 40 ans (depuis 4 ans) » est un livre qui fait du bien. Il est agréable à lire, il est drôle, et surtout, on s’y retrouve forcément!

Une belle illustration du proverbe: « On a deux vies, la deuxième commence quand on s’en aperçoit. »

Flo.

Pour l’acheter:

« Au secours, j’ai 40 ans ! depuis 4 ans » de Gaëlle Renard, Editions Charleston. 

au secours, j'ai 40 ans

Rendez-vous sur Hellocoton !
Lifestyle

Do It Yourself: Un déodorant Bio fait maison !

8 mai 2015
do it yourself

Pour que mon déodorant ne soit plus un danger pour ma santé, j’ai décidé de le faire moi-même: les 6 bénéfices du  déodorant Bio fait maison.

 

1) Le danger des sels d’aluminium

9158587417_000f0acefb_m
sels d’aluminium dans mon corps vous ne passerez pas

Vous devez connaitre les polémiques sur les déodorants et les sels d’aluminium, ce n’est pas nouveau, on en parle depuis quelques années.
L’ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé) recommande d’astreindre la concentration d’aluminium à 0,6% dans les déodorants et de limiter l’application de cosmétiques sur peau lésée afin de limiter au maximum l’absorption cutanée d’aluminium.
Même si les marques de cosmétiques ont maintenant réduit la contenance de sels d’aluminium, moi, je retiens une chose: l’aluminium est un métal toxique, il est d’ailleurs interdit dans notre alimentation.

Quels risques et  effets de la présence d’aluminium dans votre déodorant:

– risque de réaction inflammatoire des glandes sudoripares, celles-ci pouvant finir par être endommagées si l’utilisation du déodorant est trop fréquente.

– les sels d’aluminium sont solubles dans les graisses et dans l’eau, donc ils peuvent pénétrer l’organisme par la peau très facilement. Et cela, de manière encore plus rapide si on vient de s’épiler ou de se raser.

– en bouchant les pores de la peau, les sels d’aluminium  empêchent le corps d’évacuer les toxines. Les aisselles sont pourtant une des seules zones à pouvoir éliminer ces toxines, qui du coup s’accumulent dans les glandes situées en dessous des bras, région d’où vient la majorité des cancers du sein.

Pas très rassurant tout ça…

 

2) C’est « Bio »

9442818641_5c08d590b3_m
C’est mon côté obsessionnel

Forcément le Bio c’est bien, ou c’est mieux. Pas besoin de débattre là-dessus.
Même si mes filles se moquent un peu de mon côté obsessionnel du Bio…qu’elles trouvent que les pommes Bio sont moches; déjà que les fruits ce n’est pas vraiment leur truc, alors les pommes moches, ça devient très compliqué !… qu’elles ont trouvé que c’était un peu n’importe quoi quand j’ai commencé à faire venir mes cosmétiques Bio des US… que les citrons Bio étaient quand même un peu trop pleins de pépins … que mon gel douche Bio au pamplemousse et au gingembre, « franchement il pu grave trop ».

 

3) C’est « Moi qui l’ai fait »

« Aujourd’hui je me suis fait moi-même mon déodorant ». Ça claque non?

Non?!?
Mais si ! C’est tendance le Do-it-yourself. Le tricot revient à la mode et même le macramé. D’ailleurs, voir ici.

(c’est trop beau non?)

4) C’est hyper vite fait

5minutes

5 minutes max, en répondant à 2 SMS et en checkant mon fil twitter.
Bon… j’me la pète là, j’avoue que je n’ai même pas mon tel à côté de moi, tellement je suis absorbée par la réalisation de ma tâche.

5) C’est économique

Bien moins de 10€, et il n’y a que l’huile de coco à racheter pour votre next one do it yourself car vous n’utiliserez que peu d’huile essentielle et de bicarbonate de soude.

6) Ça marche

Oui j’aurai dû commencer pas là mais si ça ne marchait pas je ne serai pas entrain d’écrire un article dessus !

Les ingrédients:

Huile de coco Bio
Huile essentielle de Palmarosa
Bicarbonate de soude

L’huile de coco est apaisante, anti-microbienne et anti-bactérienne.

L’huile essentielle de Palmarosa est anti-bactérienne et déodorante.

Le bicarbonate de soude est un puissant neutralisant d’odeur.

huile essentielle
huile essentielle de Palmarosa

Préparation:

Faire fondre l’huile de coco (le pot soit 100 g)
Verser dans un flacon/bocal désaffecté (moi, j’ai repris le pot d’huile de coco)
Ajouter 3 cuillères à café de bicarbonate puis 15 gouttes d’huile essentielle de Palmarosa
Bien bien mélanger
Mettre au frigidaire pour solidifier
Et c’est fini!
Plus besoin de le remettre au frigidaire après.

Voici des liens actifs si vous voulez acheter et tester:

Huile Essentielle de Palmarosa 3,30€

Huile Végétale de Coco BIO  100 ml 3,99€

Huile Végétale de Coco Bio 200ml (moi, j’ai acheté celle-ci et doublé les quantités que j’ai indiquées ci-dessus) 17,40 €

Bicarbonate de soude 3,15€

4992144371_fe8790d380_m

N’hésitez pas à commenter si vous avez essayé!

Flo.

Rendez-vous sur Hellocoton !