Archives

Famille

Sexe Drogue et Natation

8 août 2015
sexe drogue et natation

Sexe Drogue et Natation, un livre d’Amaury Leveaux, lu et commenté par ma fille Ambre.

Moi, ado de 15 ans, je suis une mordue de lecture. Je dévore les romans de base pour ados comme « Nos étoiles contraires », « After », ou bien sûr, l’intégrale des Harry Potter…, mais aussi quelques grands Classique d’Agatha Christie, ou de Maupassant.

Je suis aussi une ancienne nageuse de compétition.

sexe drogue et natation

Lorsque le livre « Sexe, Drogue et Natation » d’Amaury Leveaux est sorti, je me suis sentie le devoir sinon l’envie, de le lire. J’avais cependant failli y renoncer, devant ce titre « cliché », mais après avoir lu les critiques, négatives pour la plupart, je me suis dit qu’il serait bien de me faire mon propre avis.

 

Pour moi, la natation est un sport magnifique et je ne regrette en rien les 7 ans que je lui ai consacrés mais c’est un des sports les plus difficiles et les plus exigeants. Amaury le fait comprendre mais je pense que dans ses propos, il est allé trop loin.

 

Une question m’a trotté dans la tête pendant toute la lecture. Sort-il son livre pour un dernier tour de célébrité ? Pour faire parler de lui une dernière fois après sa retraite ?

sexe drogue et natation

Mais au-delà de m’interroger sur la raison qui l’a poussée à le faire, je trouve que ce livre est plutôt mal écrit et que tout est mélangé. Je n’ai pas compris le principe de dénoncer ses camarades. Certes il n’a pas fait que raconter les choses illégales que font ses « amis » nageurs car bien sûr, lui, ne faisait que regarder … mais je trouve ça méchant, hypocrite et lâche et j’ai envie de lui dire qu’il faut arrêter de nous prendre pour des cons (excusez-moi pour mon langage mais j’ai 15 ans et c’est donc c’est un peu mon devoir de m’exprimer comme ça, non ?)

Bon je suis méchante moi aussi finalement…Amaury parle aussi des bons côtés de la natation (pendant 2-3 lignes…) Dis-moi Amaury, si tu n’aimes pas ce sport, pourquoi en avoir fait ton métier ?

sexe drogue et natation

Au début il nous explique comment il a commencé. En gros je vous résume: il va à la piscine claque des doigts et ça y est, il est pro !

Je pense qu’il a dû raccourcir le passage sur l’apprentissage, les heures dans le bassin, les kilomètres déroulés jours après jours, pour avoir plus de place pour critiquer le monde de la natation.

 

Après, ce n’est que mon avis d’ex-nageuses de 15 ans donc si vous voulez vous aussi vous faire votre  propre avis et perdre 18 €  je vous conseille de d’acheter « Sexe Drogue et Natation ».

sexe drogue et natation

Sexe drogue et natation
de Amaury Leveaux

Ambre

PS de Florence: si vous voulez d’autres critiques littéraires d’une ado de 15 ans, merci d’ajouter un commentaire ci-dessous (si, si comme ça, elle bosse un peu…l’ado-qui-répond-toujours-« La flemme! »-quand-on-lui-demande-de-faire-des-trucs)

PS2 de Florence: Pour cette critique je ne lui ai rien demandé. C’est elle-qui-a-voulu-Youhouuuuu!!!!

Rendez-vous sur Hellocoton !
Lifestyle

Je veux du nouveau pour mes cheveux!

21 juin 2015
du nouveau pour mes cheveux

Marre de la médiocrité de ma coupe et de ma couleur! J’ai envie de légèreté, de mise en place facile, d’une touche de sexy, de la brillance, de cheveux qui respirent la vigueur et la bonne santé. Je veux du nouveau pour mes cheveux!

du nouveau pour mes cheveux

PS1: non non ce n’est pas un chapeau en paille que j’ai sur la tête!!

Avez-vous entendu parler de la coupe à sec?

C’est une coupe qui se fait sur cheveux sec, mèche par mèche afin que la coiffeuse puisse sentir si la texture, l’épaisseur et l’état de la mèche qu’elle saisie entre ses doigts  nécessite un coup de ciseau léger ou plus franc. C’est une coupe adaptée à 100% aux différentes textures de vos cheveux et à la structure de votre visage et qui crée une coupe sur mesure entièrement  personnalisée.
Le résultat est juste bluffant. Mon dégradé est réellement fondu, chaque mèche ayant été effilée proportionnellement à la matière qu’elle représentait. Le volume est parfait.
La coiffeuse qui m’a fait connaître cette technique s’appelle Daniela. Elle pratique ce type de coupe depuis des années et elle ne saurait plus travailler autrement.
J’imagine que ce serait un peu comme conduire une Clio après avoir piloté une Porsche…un vrai luxe qui fait du bien!

du nouveau pour mes cheveux

PS2: oui je sais je fais coincée, mais c’est juste quand je suis chez le coiffeur, sinon dans la vie en général je gère…#TasVuTaGueuleQuandTesChezLeCoiffeur

La coupe à sec se  pratique à LA SUITE PARIS un joli salon  intimiste dans le 4 ème arrondissement de Paris.

Après la coupe, c’est une coloration sur-mesure aussi. Plusieurs passages avec plusieurs nuances, c’est Karima qui définie le relief qui convient le mieux pour que la couleur soit le plus naturel possible.

Un somptueux soin du cuir chevelu plus tard…

…Je voulais du nouveau pour mes cheveux, j’ai eu du beau, du naturel, du brillant, du sexy, du simple.

du nouveau pour mes cheveux

PS3: je lance un nouveau concept le #BackSelfie… quand la vue de l’arrière est plus belle que la vue de l’avant…

En fait, Le luxe c’est ça :  l’impression de folle simplicité qu’une technique pointue trop rare de coupe/coloration peut donner.

photo 4

PS4: Et là j’ai une vraie tete de wineuse #NouvelleCoupePourUnNouveauDepart 

C’est un vrai bonheur quand tes cheveux se mettent tous seuls en place, quand ton dégradé se fond harmonieusement quelque soit la coiffure que tu adoptes.
Je suis devenue une adepte de la coupe à sec, si vous le pouvez, testez le pour vous rendre compte de la différence.

Flo

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Job

Mère au foyer ou mompreneur ?

2 juin 2015
mumpreneur

 Alors c’est ça une « mompreneur » ? Une sorte de femme au foyer qui, dans son maigre temps libre, essaie de monter sa boîte ?

Voilà quelques mois que je croule un peu sous tous mes « chantiers ». Il est vrai que j’avais sous-estimé l’ampleur de la tâche et pensais pouvoir profiter de mes enfants, en plus de tout ça !
Vous aussi vous aviez vu ces super mamans entrepreneurs, réussissant à tout gérer ? On ne nous avait pas forcément expliqué qu’il ne fallait surtout pas imaginer le cumul des mandats ?! Comment développer son projet d’entreprise tout en restant la super mère au foyer que l’on croit être devenue depuis que l’on a rompu ce fil à la patte avec notre employeur ?

mumpreneur

 

Après quelques mois de désenchantement, je me suis résolue à augmenter les heures de garde des enfants, car même si c’est mon grand bonheur, il me faut investir plus de temps sur mon projet, avant de savourer (peut-être un jour ?) le luxe d’être un peu disponible en cas de besoin pour mes petits…

 

Je reprends donc ma montagne de choses à faire, chantier par chanter cette fois. J’essaie aussi de limiter les déjeuner copines, qui étaient une grande habitude dans l’euphorie de la liberté.

Me voilà maître de mon planning, alors c’est chouette, mais encore faut-il concilier avec une certaine rigueur pour maintenir le cap.

mumpreneur

 

Je suis donc dans cette phase « entre-deux » où je n’ai pas encore démarré ni même mis sur pied ma nouvelle activité, et où malgré tout je suis super active sans rien avoir transformé encore.

L’impression d’être dans un jeu d’échec grandeur nature, où j’avance mes pions, je reste sur mes gardes et ai peur et hâte à la fois de jouer le coup final.

C’est bizarre, l’autre jour, alors que profitais d’aller chez le coiffeur en journée en semaine, on m’a demandé « vous êtes en congés aujourd’hui » ? Je me suis sentie bête ! Je n’avais pas envie de raconter ma vie à la charmante coiffeuse, alors je me suis contentée d’un « je ne travaille pas en ce moment » et je me suis auto mutilée par cette réponse !

Je ne me suis jamais autant senti sous tension et sous pression depuis que je me suis lancée dans cette aventure. Certes la pression est différente, parfois je relativise, mais ce statut est particulier…

 

et si simplement je ne réalisais pas encore que je suis en train de créer ma propre entreprise ?…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Famille, Lifestyle

« Au secours, j’ai 40 ans ! depuis 4 ans » de Gaëlle Renard

14 mai 2015
au secours j'ai 40 ans

Comment ne pas parler de la sortie du livre « Au secours, j’ai 40 ans ! depuis 4 ans » sur mon blog 40 ans Le Début de la Suite ?

Comment vous dire?…

« Je suis née,

J’ai mis une robe dos nue pour l’anniversaire du mariage de Tante Joëlle,

j’ai obtenu mon triton à la piscine de Châteaulin,

j’ai embrassé Lydéric Fauquembergues (sans la langue mais c’était quand même dégoûtant)

j’ai trouvé un métier,

je me suis mariée (pas avec Lydéric Fauquembergues)

j’ai fait deux enfants et paf ! J’ai eu 40 ans. »

Gaëlle Renard débute son livre par ces phrases…

 

Ça ne vous fait pas penser à quelqu’un?

moi

Vous changez les noms, et c’est quasi la même histoire, incroyable, non?

Ces quelques phrases ont eu une très forte résonance en moi:

Cette impression de ne pas avoir vu passer ces années, de ne pas avoir été maître de tous ses choix, de ne pas avoir suffisamment pris les commandes en mains perdant ainsi la pleine conscience de l’instant présent, perdant le sens de l’histoire, perdant du temps important et pas important, à courir après un lendemain, à ne se projeter que dans le futur pour échapper à…à quoi? à soi? à soi-même, à ce que l’on est (être) (présent) profondément.

Et Paf! oui, Paf! c’est exactement la bonne onomatopée, à 40 ans on prends une claque.

au secours j'ai 40 ans

On pensait que c’était un « concept marketing » la crise de la quarantaine. On se disait que ça faisait vraiment cliché, que c’était juste une blague un peu potache que l’on pouvait balancer à nos potes qui commençaient  à « merdouiller » légèrement dans leur couple:  » Tu fais ta crise de la quarantaine en avance ou quoi ?  »

Mais en fait non, c’est VRAI, elles existe bien cette crise!!

Quand on a 40 ans d’un coup, on a peur de vieillir, de grossir, de rider, de ne plus être aimée, de ressembler à sa mère, de ne plus jamais pouvoir faire de bébés, de prononcer des expressions qui nous font passer pour des vieux cons et de n’apprécier de danser quasi-plus-que sur des musiques du « siècle dernier ».

peur

Je me souviens du jour où j’entends ma fille me dire « mais de toute façon toi, tu comprends rien ! » j’ai alors envie de lui répondre « arrête ! ça c’est moi qui le disais y’a pas si longtemps que ça et j’ai déposé le copyright » Mais en fait ça faisait un bail que je ne le disais plus…normal… j’ai pris 20 ans…

Je me souviens du jour où je regarde une photo et je crois que je vois ma mère…sueurs froides.. non, en fait c’est moi…(excuses-moi maman si tu lis ces lignes, ce n’est pas contre toi. That’s life!).

Oui voilà c’est la vie.

Mais une vie qui change après 40 ans. Du moins, qui change une fois que l’on a réussi à poser toutes ses valises, à se délester de ses peurs narcissiques, à se dire ok let’s go for a new life…mais pas la même, moi en mieux, en fait : moi en que moi.

Life is hard. C’est sûr. Nous vivons tous des moments difficiles et à 40 ans nous traversons vraiment un paquet de trucs chiants: les ados, les divorces, les cancers, les parents qui vieillissent, les boss-à-la-con qui, comme par hasard deviennent encore plus cons.

But Life is so exciting. Car, je sais maintenant que nous sommes toutes des personnes assez incroyables. Nous avons réussi à créer des choses merveilleuses et nous avons tous un talent particulier qui nous rend absolument unique et dont nous pouvons être vraiment fier.

Nous avons 40 ans et nous sommes de belles personnes. Et nous avons encore de magnifiques années devant nous pour développer ce talent unique et le faire grandir au bénéfices de nos proches, des autres et de nous-mêmes.

Voilà ce que ces premières lignes du livre de Gaëlle Renard mont inspirées.
« Au secours, j’ai 40 ans (depuis 4 ans) » est un livre qui fait du bien. Il est agréable à lire, il est drôle, et surtout, on s’y retrouve forcément!

Une belle illustration du proverbe: « On a deux vies, la deuxième commence quand on s’en aperçoit. »

Flo.

Pour l’acheter:

« Au secours, j’ai 40 ans ! depuis 4 ans » de Gaëlle Renard, Editions Charleston. 

au secours, j'ai 40 ans

Rendez-vous sur Hellocoton !
Lifestyle

Do It Yourself: Un déodorant Bio fait maison !

8 mai 2015
do it yourself

Pour que mon déodorant ne soit plus un danger pour ma santé, j’ai décidé de le faire moi-même: les 6 bénéfices du  déodorant Bio fait maison.

 

1) Le danger des sels d’aluminium

9158587417_000f0acefb_m
sels d’aluminium dans mon corps vous ne passerez pas

Vous devez connaitre les polémiques sur les déodorants et les sels d’aluminium, ce n’est pas nouveau, on en parle depuis quelques années.
L’ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé) recommande d’astreindre la concentration d’aluminium à 0,6% dans les déodorants et de limiter l’application de cosmétiques sur peau lésée afin de limiter au maximum l’absorption cutanée d’aluminium.
Même si les marques de cosmétiques ont maintenant réduit la contenance de sels d’aluminium, moi, je retiens une chose: l’aluminium est un métal toxique, il est d’ailleurs interdit dans notre alimentation.

Quels risques et  effets de la présence d’aluminium dans votre déodorant:

– risque de réaction inflammatoire des glandes sudoripares, celles-ci pouvant finir par être endommagées si l’utilisation du déodorant est trop fréquente.

– les sels d’aluminium sont solubles dans les graisses et dans l’eau, donc ils peuvent pénétrer l’organisme par la peau très facilement. Et cela, de manière encore plus rapide si on vient de s’épiler ou de se raser.

– en bouchant les pores de la peau, les sels d’aluminium  empêchent le corps d’évacuer les toxines. Les aisselles sont pourtant une des seules zones à pouvoir éliminer ces toxines, qui du coup s’accumulent dans les glandes situées en dessous des bras, région d’où vient la majorité des cancers du sein.

Pas très rassurant tout ça…

 

2) C’est « Bio »

9442818641_5c08d590b3_m
C’est mon côté obsessionnel

Forcément le Bio c’est bien, ou c’est mieux. Pas besoin de débattre là-dessus.
Même si mes filles se moquent un peu de mon côté obsessionnel du Bio…qu’elles trouvent que les pommes Bio sont moches; déjà que les fruits ce n’est pas vraiment leur truc, alors les pommes moches, ça devient très compliqué !… qu’elles ont trouvé que c’était un peu n’importe quoi quand j’ai commencé à faire venir mes cosmétiques Bio des US… que les citrons Bio étaient quand même un peu trop pleins de pépins … que mon gel douche Bio au pamplemousse et au gingembre, « franchement il pu grave trop ».

 

3) C’est « Moi qui l’ai fait »

« Aujourd’hui je me suis fait moi-même mon déodorant ». Ça claque non?

Non?!?
Mais si ! C’est tendance le Do-it-yourself. Le tricot revient à la mode et même le macramé. D’ailleurs, voir ici.

(c’est trop beau non?)

4) C’est hyper vite fait

5minutes

5 minutes max, en répondant à 2 SMS et en checkant mon fil twitter.
Bon… j’me la pète là, j’avoue que je n’ai même pas mon tel à côté de moi, tellement je suis absorbée par la réalisation de ma tâche.

5) C’est économique

Bien moins de 10€, et il n’y a que l’huile de coco à racheter pour votre next one do it yourself car vous n’utiliserez que peu d’huile essentielle et de bicarbonate de soude.

6) Ça marche

Oui j’aurai dû commencer pas là mais si ça ne marchait pas je ne serai pas entrain d’écrire un article dessus !

Les ingrédients:

Huile de coco Bio
Huile essentielle de Palmarosa
Bicarbonate de soude

L’huile de coco est apaisante, anti-microbienne et anti-bactérienne.

L’huile essentielle de Palmarosa est anti-bactérienne et déodorante.

Le bicarbonate de soude est un puissant neutralisant d’odeur.

huile essentielle
huile essentielle de Palmarosa

Préparation:

Faire fondre l’huile de coco (le pot soit 100 g)
Verser dans un flacon/bocal désaffecté (moi, j’ai repris le pot d’huile de coco)
Ajouter 3 cuillères à café de bicarbonate puis 15 gouttes d’huile essentielle de Palmarosa
Bien bien mélanger
Mettre au frigidaire pour solidifier
Et c’est fini!
Plus besoin de le remettre au frigidaire après.

Voici des liens actifs si vous voulez acheter et tester:

Huile Essentielle de Palmarosa 3,30€

Huile Végétale de Coco BIO  100 ml 3,99€

Huile Végétale de Coco Bio 200ml (moi, j’ai acheté celle-ci et doublé les quantités que j’ai indiquées ci-dessus) 17,40 €

Bicarbonate de soude 3,15€

4992144371_fe8790d380_m

N’hésitez pas à commenter si vous avez essayé!

Flo.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Lifestyle

Keep calm&Breathe:15 jours plus tard, découverte incroyable!

18 avril 2015
découverte incroyable

Cela fait maintenant 15 jours que j’ai démarré mon défi: Rester calme, ne pas m’énerver quoi qu’il arrive. Et j’ai failli déraper. Et j’ai fait une découverte incroyable!

Explication:

Bilan à mi-période: hummm…ça va.
Oui ça va plutôt bien…en fait.

Combien de fois ai-je eu envie de taper du pied et de d’écumer de rage en 15 jours?
Vraiment très fort: 2 fois.
Comment ça c’est passé?
Dans les premières secondes, comme d’hab…et puis…le temps que l’hémisphère gauche de mon cerveau, le rationnel, prenne le dessus sur l’hémisphère droit, l’émotif, et lui envoie un influx nerveux crypté qui devait signifier « STOP ! tu déconnes mon vieux ! t’as pas oublié un truc au passage? genre un défi hyper important ?…allez, respires un bon coup et…respires encore…voilà c’est ça…bah tu vois c’est pas si compliqué que ça au final »

découverte incroyable

J’ai réussi à couper l’herbe sous pied de ma colère, je me suis auto-régulée dans mon énervement, j’me suis dé-Yomb en Soumsoum. Ahhhh vous ne savez pas ce que ça veux dire? bon, moi je ne le sais que depuis deux jours, j’ai pas 16 ans faut dire, mais en langage des 16 ans ça signifie  » dé-énerver discrètement, en sous-marin, en soumsoum…what else?

Ah oui, ça fait énormément de bien de réaliser que l’on peux gérer une situation qui d’habitude nous échappe. Et plus je pense que ça fait de bien et plus je m’interroge sur le pourquoi ?

J’ai envie de partager avec vous la réponse qui m’est venue.

Au moment où mes connexions neuronales ont joué au bras de fer, pour savoir si les traits de mon visage allaient se déformer en Godzilla ou en Dalaï-lama, j’ai réalisé que j’avais fait un choix.

découverte incroyable

J’ai évité de me retrouver dans une situation de crise dans laquelle je ne me contrôle pas, dans laquelle je laisse s’exprimer mes angoisses, mes peurs, mes échecs, et toutes les casseroles que l’on se traîne comme des boulets.

J’ai décidé d’agir autrement, de placer librement le curseur de mon comportement à un autre endroit que celui où il se place mécaniquement. J’ai réalisé qu’en faisant cela j’acceptais de considérer que l’empreinte de mon passé m’avait façonné comme ça et que c’était ok mais que en même temps j’avais entre mes mains la possibilité de modifier mon comportement ! Et ça c’est quand même énorme!

Vous voyez ce que je veux dire?

découverte incroyable

Je veux dire qu’à partir du moment où on arrive à accepter que les comportements qui nous posent un problème sont le résultat de tout ce que nous avons vécu et que c’est ok d’être comme ça parce-que nous avons fait de notre mieux pour nous protéger de nos angoisses et peurs profondes, alors nous sommes libérés. Nous sommes libres de faire un choix, le choix de placer le curseur de notre réaction là où bon nous semble.

En ce moment j’ai un besoin viscéral de sérénité pour de nombreuse raisons. Je sais que certaines situations me font perdre les pédales parce qu’elles me ramène à ma peur profonde de ne pas être aimée. C’est ok, je sais pourquoi. Maintenant je sais aussi que je peux agir pour ne pas laisser cette angoisse me submerger.

Celui qui dit que l’on ne peut pas changer a tord.
Même après 40 ans, et j’ai envie de dire surtout après 40 ans, on a les rennes et la force de les tenir, de les tirer, de les relâcher pour faire adopter à notre vie le rythme que l’on choisi.

Faîtes des choix. Faîtes des choix qui sont bons pour vous et faites les en toute conscience.

Flo.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Lifestyle

Keep calm and breathe – Mon défi

5 avril 2015
Mon défi

Mon défi: « Keep calm…Breathe… ». Ces 3 mots vont trotter dans ma tête pendant les 28 prochains jours.

Pourquoi?
Parce que j’ai un petit problème et j’ai vraiment envie de le résoudre.

J’ai du mal à garder mon calme – (dis gentiment) – disons que je m’énerve assez facilement (dis avec un peu moins de pincettes) – enfin… je deviens bien trop agressive bien trop souvent pour des choses qui n’en valent bien pas la peine !

Mon défi

Et je veux que ça s’arrête.

J’aspire à changer pour gagner en sérénité et diminuer mon stress émotionnel.
Je veux être capable de garder mon calme.

Et je décide de me lancer un défi. J’ai lu qu’il fallait 28 jours pour arriver à changer une habitude.
C’est un challenge mais je suis prête à le tenter: 28 jours sans m’énerver, 28 jours pour gagner en zenitude.

Mais avant d’aller plus loin, je tiens à vous dire que je ne suis quand même pas complètement déséquilibrée comme nana.

Bien que je sois naturellement quelqu’un d’énergique, je ne suis pas non plus branchée sur 10 000 volts.

J’ai le défaut d’être impatiente mais je respecte que chacun évolue à son propre rythme.

Même si certaines situations ou certains comportements déclenchent une envie de hurler, je suis une personne plutôt bienveillante à la base.

Bref je pense être dans la moyenne, un peu comme tout le monde quoi…

Vous reconnaissez-vous  lorsque je vous décris les « symptômes » suivants? :

– battements du cœur qui s’accélèrent

– sentiment de colère qui grandi, partant du ventre passant par les poumons s’amplifiant dans la gorge et explosant par les narines et la bouche

– débit des paroles qui s’accélère,

– sonorité de la voix qui monte indubitablement dans les aigus…

 

Au delà des symptômes physiques, qui ne sont agréables ni pour soi ni pour les autres, le plus problématique selon moi, est de perdre la maîtrise de soi.

Il y a eu un déclic. Un jour, une histoire stupide, a fait naître en moi un sentiment d’injustice, (le sentiment d’injustice est d’ailleurs souvent déclencheur de mes explosions de colère). Je me suis très vite emballée et…je me suis ridiculisée…vraiment… pffffff…

Mon défi

Avec un peu de recul (quelques heures quand même) je me suis dit « plus jamais ça ». Pas le ridicule ! non, le ridicule ne manquera pas de frapper à ma porte et ce n’est pas très grave. Mais plus jamais, ce niveau d’agressivité déclenché par finalement pas grand chose, faisant perdre toute objectivité, m’emportant dans un tourbillon rageur d’attitudes négatives.

Est-ce que ça vous parle?

Parce que ces crises d’énervement se retournent contre nous, en fait. Nous sommes déstabilisés, nous perdons la face, nous nous affaiblissons alors que nous pensons exprimer notre force. La vraie force serait de pouvoir rester calme. D’utiliser son énergie pour trouver une solution pour sortir du conflit (avec soi-même ou avec les autres) tout en se permettant d’exprimer en quoi la situation ne nous convient pas.

What a challenge! mais je crois vraiment que ça vaut le coup.

Mon défi

Alors voilà je le tente. 28 jours sans s’énerver même si:

– je suis en retard et la personne qui conduit la voiture devant moi avance à 2 à l’heure

– je traverse sur un passage piéton et l’automobiliste ne s’arrête pas pour me laisser passer

– mes ados ont une fois de plus laissé traîner leurs fringues par terre dans leur chambre alors que je leur ai demandé 10 fois de les ranger

– une voiture est stationnée devant ma porte de garage et je dois faire 10 fois le tour du quartier avant de trouver une place pour me garer

– mon loulou de 6 ans me dit qu’il a envie de faire pipi alors que je viens de lui mettre son manteau, ses chaussures, son bonnet et qu’il est 8H28 soit 2 minutes avant la fermeture des portes de l’école.

– mon train est annulé ou en retard ou il n’y a pas du tout de train pour cause de mouvement social ou colis suspect ou panne matériel ou incident voyageur ou tigre du Bengale se promenant sur les voies

Quoi qu’il arrive je respire et je reste calme !

Mon défi

Enfin je vais essayer…

Ça vous tente d’essayer aussi?

PS: keep in touch, je vous dirais en toute sincérité si je tiens mon défi.

Flo.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Alimentation

Astuce alimentation saine et plaisir : le chou rave

21 mars 2015
recette radis rave

Le chou rave, une crudité excellente et rassasiante!

Dans la famille des astuces anti-prise-de-poids, d’alimentation saine et de recette gourmande sans rester sur sa faim, je nomine le chou rave en Top position.

J’adore. Et mes filles-fans-de-frites-burgers-pâtes aussi!

Connaissez-vous ce légume?

radis rave

Il faut vraiment que vous testiez.

Vous pensez que ça pique?

NON!

Vous pensez que ça a le goût de céleri cru?

VRAIMENT NON!

Vous croyez que c’est fade?

DU TOUT!

Vous imaginez que ça pourrait ressembler à des choux Bruxelles froids?

ABSOLUMENT PAS !

C’est croquant, avec un goût de noisette vraiment très raffiné.

Accompagné de mes fameuses graines grillées, c’est tout juste un régal.

Mode d’emploi:

Vous pelez le chou rave comme si vous peliez une pomme.
Vous le couper en cubes.
Vous faites griller des graines.
Vous ajoutez une sauce vinaigrette.

recette radis rave

Et c’est tout!

Pas besoin d’autre chose pour faire un repas complet parce que le chou rave est rempli de fibres super rassasiantes.

Question alimentation saine, le chou rave contient des composés bioactifs qui auraient des effets bénéfiques pour combattre différents types de cancer tels que ceux du poumon, des ovaires et des reins. Et le chou rave est surtout une excellente source de vitamine C.

Ici version avec pistaches et persil.

salade chou rave

Version avec feuilles d’épinard frais.

salade chou rave

Version invités-à-la-maison-même-pas-mal-j’assure-avec-ma-super-salade-chou-rave :
Salade fraiche chou rave, pomme granny, radis, concombre, aneth et yaourt grec.

chou rave

Je voulais terminer en vous faisans découvrir ce lien:
http://www.scoop.it/t/legumes-de-saison

Vous trouverez des super recettes de légumes de saison qui ont été rassemblée par (j’adore le nom) « Les Grosses Légumes ».

Qui va tester le chou rave ? Je veux savoir si j’ai réussi à vous convaincre!

Flo.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Alimentation

Régime : mise au(x) point(s) !

13 mars 2015
régime

Régime : mise au(x) point(s)  ou #JeSuisGrosseMaisJeMeSoigne :-) :-)

On a déjà parlé de régime ou « non-régime » ici…

Stop aux régimes

Flo aime nous dire que maintenant, bien installées dans notre âge, on s’aime davantage, on s’accepte (enfin)…

C’est bien beau tout ça, mais à être bien dans ses baskets, la médaille a son revers.

J’ai passé de nombreuses années à suivre un précis rituel le matin : monter sur cet objet froid, regarder les chiffres s’afficher quelques secondes, avant de disparaître comme s’ils fuyaient pour ne pas se faire engueuler :-)

Ces dernières années, j’ai mis de côté ce petit rituel ! bonne nouvelle ?…

 

Forcément, avec ma grande expérience (!), j’ai testé différents régimes. Le seul qui ait fonctionné étant celui qui permet de gérer mes frustrations d’épicurienne, c’est à dire de m’autoriser sans détour quelques-uns de mes aliments favoris, en bonne proportion.

Pour ne pas le nommer, c’est donc le régime à points Weight Watchers que j’ai toujours plébiscité : on gère notre quota comme cela nous chante. #JeFaisCeQUeJeVeux

Mon point final de la journée, c’est généralement le carré de chocolat ! #BecSucré

fuck régime

Il y a quelques semaines, j’ai voulu reprendre les comptes.

En bonne élève, j’ai commencé par me délester de quelques dizaines d’euros, fameuse fausse motivation « je paye donc je suis » !

Et là, alors que la dite méthode avait toujours fonctionné pour moi, je me suis rendue compte que cette fois ça ne prendrait pas ! #QuarantaineRebelle

régime

La moralité est donc finalement toujours la même : on est motivé ou on ne l’est pas.

Changement de cap : je résilie mon abonnement, tout en guettant la motivation pour la choper dès qu’elle passera suffisamment près de moi !

Nul besoin de points à compter, car au fond, on sait très bien ce que l’on doit faire pour perdre du poids… #ArrêteDeTeBaffrer

 

Et vous ? Plus que le bon régime, quel a été le déclic pour reprendre le contrôle ?

régime

 

Fabie.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Famille

Musée Picasso, un parcours magistral à travers ses passions amoureuses!

28 février 2015
Picasso passions amoureuses

Le cœur de Picasso bat à travers ses peintures de portraits de femmes.

C’est un incontournable ce musée national Picasso ! Un voyage à travers ses œuvres, des premières, peintes lorsqu’il avait 14 ans jusqu’aux dernières, âgé alors de 92 ans.

Mais ce qui m’a pris aux tripes, ce qui a donné un sens personnel à mon parcours à travers ses œuvres, c’est d’imaginer les rapports qu’il a entretenus avec les femmes qu’il a peintes.

Picasso a exploré et crée des styles de peintures très différents tout au long de sa vie mais les portraits de femmes ont tous un point commun fabuleux: l’impression de comprendre quel type de sentiment amoureux Picasso éprouvait pour chacune d’entre elles.

Accompagnée de ma fille aînée, Julia, nous avons donc toutes les deux joué à interpréter, à imaginer, à caractériser la façon dont Picasso voyait, aimait, vibrait pour ses modèles.

En route pour ce voyage exploratoire à l’intérieur des passions amoureuses de Picasso…

Picaso passions amoureuses

Jeanne 1901. Picasso n’avait que 20 ans…la sensualité et l’attitude alanguie, confiante de Jeanne nous fait penser qu’à 20 ans Picasso exprimait déjà son amour des femmes de façon plutôt mature.

Picasso Fernande

Fernande 1906 – Outchhhh!! Notre impression: massive, matrone, caractère affirmé, forte femme. Ça se confirme dans la réalité: une des rares qui quittera Picasso plutôt que de se faire quitter…ah, après recherches Google, nous apprenons qu’elle serait partie après avoir découvert qu’il la trompait depuis 1 an…

Picasso Eva

Eva 1912 – Titre de l’oeuvre: « J’aime Eva ». Bon là, nous avouons ne pas vraiment arriver à faire de lien entre celle qu’il appelait « Frimousse »et la représentation de la guitare…Elle était belle, jeune mais fragile. Elle décède d’une tuberculose. Pendant sa maladie Picasso court de son atelier à la clinique pour l’assister, ce qui ne l’empêche pas de se consoler auprès d’une certaine Gaby, mais il l’a aimé et est vraiment malade de chagrin lorsqu’elle décède fin 1915.

Picasso Olga  Picasso Olga

Olga – 1918 et 1923 – Sérieuse, limite sévère et nostalgique, voilà nos impressions. Cette danseuse dont Picasso a dit  « elle est belle mais vieille » refusera de divorcer et restera toujours Madame Picasso. Voulait-il dire: vieille dans sa tête? C’est vrai que porter un air sévère sur son visage, vieilli. (Note for ourselves: s’entraîner à garder des expressions faciales juvéniles…)

Picasso passions amoureuses

Marie-Thérèse 1937 – Fraîcheur, douceur, jeunesse (les seins sont très hauts 😉 ). Dans le mille ! Elle a 17 ans lorsque Picasso tombe amoureux d’elle ! Lui, a déjà  entamé sa cinquantaine.

Picasso passions amoureuses

Dora Maar – 1937 . Peinte la même année que Marie-Thérèse. Tiens, tiens, Monsieur Picasso était-il bigame? Oui. Mais alors que Marie-Thérèse se dessine tout en courbes et rondeurs, Dora est anguleuse, provocatrice, maquillée, femme fatale, sûre d’elle.

Picasso passions amoureuses

 Françoise 1946 – Pureté des traits, beauté saisissante et regard pénétrant de celle qui ne se laisse pas faire. Elle aura 2 enfants avec lui et le quittera en 1953. Pablo meurtri? oui mais pour quelques jours seulement…

Picasso passions amoureuses

Jacqueline 1954 – Comme s’il avait su que ce serait la dernière, l’ultime, il la représente telle une reine adossée à son trône, surveillant ou veillant à ne plus laisser de place à aucune autre dans le cœur de Pablo. Sa simplicité (pieds nus) contraste avec son port de tête altier. Son regard persan et attentif contraste avec sa position accroupie et bras croisés. Elle nous a fait penser à une lionne, à l’affût mais confiante et consciente de sa force.

Beau voyage au fil de ses œuvres et de sa vie amoureuse !
Ces femmes ont toutes marqué profondément Picasso, lui inspirant ces magnifiques tableaux qui expriment ses émotions et ses sentiments et lui ont inspiré de nouveaux choix esthétiques.

« Pour mon malheur, et ma joie peut-être, je place les choses selon mes amours. »

Pablo Picasso

Pour en savoir plus sur le musée: www.museepicassoparis.fr

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Lifestyle

Le Sadomasochisme revient « à la une ».

11 février 2015
sadomasochisme

Je le sens gros comme une maison, dans les semaines qui arrivent, nous allons être abreuvés d’articles, de reportages et d’interview sur le Sadomasochisme.

C’est la sortie du film « 50 nuances de Grey » qui va donner le signal du départ médiatique.

Tenez-vous prêts, le thème est porteur !

J’imagine les différents angles d’attaque qui pourront être choisis:

– Le top 10 des pratiques sadomasochistes.

– Cassez votre routine, retrouvez une libido épanouie, osez le sadomasochisme !

– Le guide des bonnes pratiques du sadomachiste

– Quelle différence entre sadomasochisme et sadisme ?

– Combien ça coûte d’être sadomaso ?

– Naît-on ou devient-on sadomaso ?

– Un dominateur au boulot peut-il devenir un soumis au lit?

Bref, pendant quelques semaines, ça va faire un peu de bruit, et ce qui me fait rire d’avance c’est d’imaginer ce que l’on va s’imaginer dans nos p’tites têtes, ce que nos neurones en effusion vont projeter comme images mentales de nous-mêmes sur la toile de notre cerveau.
Car bien sûr, ça va carburer vite là-haut! On va se voir dans des postures incongrues, vêtues de costumes en latex noir bien brillant et munies d’accessoires bien stéréotypés.
Notre cerveau droit se sera mis en action (le cerveau droit c’est celui qui imagine).
C’est alors que notre cerveau gauche (celui qui analyse)  prendra la relève: « oui ok je vois bien tout ça là, toute la déco, ok… mais du coup ça veux dire quoi, que tu es la dominatrice ou la soumise? »
Et le cerveau droit:  » ben je sais pas euh…les coups de fouets, bof hein, ça doit faire mal quand même… »
Le cerveau gauche: « voilà ! c’est bien ce que je pensais de toi, tu veux te faire appeler « maîtresse » et jouer de ton talon aiguille ! ».
Air effrayé du cerveau droit : « mais non…enfin…c’est pas parce que je rêve de porter des Louboutin que je suis une fétichiste-qui-veux-dominer… »

Bref, une fois les introspections passées, (non, ce n’est pas grave de ne pas avoir découvert de quel côté de la force tu te situais), nous prendrons un peu de recul et nous nous dirons que, mis à part le côté très esthétisant d’une guêpière en guipure transparente, le SM est un phénomène de mode plutôt qu’une vraie tendance de fond, que non, mon (ma) voisin(e) ou ma (mon) chef ne se transforme pas forcément en esclave menotté ou en bourreau cagoulé.

Reste que le film promet d’être un Blockbuster.

Donnera-t-il aux couples non-initiés l’envie de tenter l’expérience SM?

Lorsque le livre est sorti, la vente d’objets SM aurait, parait-il, beaucoup augmentée. Peut-être a-t-il un peu démocratisé les pratiques SM en les démystifiant.

Je n’ai aucun jugement à porter sur le Sadomasochisme en tant que tel, ni sur le choix de ce thème très « vendeur » dans une adaptation cinématographique, le sexe fait vendre quoi qu’il en soit et le cinéma est un business. En revanche, je ne peux m’empêcher d’ajouter un commentaire au sujet de l’histoire de « 50 nuances de Grey ».
J’avoue que je bloque un peu que le côté mièvre du scénario à la Harlequin: l’homme beau intelligent et riche qui initie la jeune fille prude et innocente. Brrrrr… ce stéréotype nian-nian casse un peu trop le côté provoc du SM. C’est mon cerveau droit qui me l’a soufflé pendant que mon cerveau gauche de femme-qui-s’assume s’indignait. Oui, sur ce coup là, ils se sont tous les deux alignés !

Flo.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Famille

Pourquoi 46,2% des couples mariés divorcent?

1 février 2015
couples mariés divorcent

D’après les statistiques INSEE 2013, 46,2% des mariages se soldent par un divorce.

Pourquoi 46,2% des couples mariés divorcent?
Et ces statistiques ne prennent pas en compte, les PACS ni les unions libres…

Quelques infos sur  « le  Mariage » TA TA TALA … TA TA TALA etc….

Le mariage existerait depuis au moins 3 millions d’années (bien ancré dans nos gènes quoi…).
Plus proche de notre époque, le mariage civil en France a été établi en 1792.
Ce que l’on entend par mariage: « acte par lequel le couple se place dans une situation juridique durable afin d’organiser la vie commune et de préparer la création d’une famille ».

Ah voilà! on vient de mettre le doigt sur le grand HIC: le mot « durable ».

Pourquoi?
Il faut se rappeler que dans les année 1820, l’espérance de vie des femmes était de 30 ans.
On le sait d’après la littérature de l’époque; Les héroïnes des romans de George Sand, Honoré de Balzac ou Alfred de Musset avaient en effet une perspective de vie… assez courte.

couples mariés divorcent

Par exemple dans « Les caprices de Marianne » d’Alfred de Musset, Marianne s’entend dire « Madame, vous avez 16 ans, il vous reste 6 ans pour vous faire aimer, 6 ans pour aimer et 6 ans pour recommander votre âme à Dieu ». A 30 ans c’était donc…rideaux…Vous imaginez ça? Nous, quarantenaires, nous ne serions déjà plus là…
Aujourd’hui une femme de 30 ans c’est …un peu le rêve quand même…enfin, 40 ans c’est bien aussi…mais il s’agit là d’un autre débat.

Aujourd’hui l’espérance de vie des femmes est de 85 ans et de surcroît, en croissance dans les pays européens, de 6 mois tous les ans!

Si on en revient à notre concept de mariage, imaginez que lorsque nos arrière-arrière grand-parents se mariaient devant Monsieur le Maire, ils se juraient fidélité …pour 5 ans… statistiquement parlant.
Aujourd’hui lorsqu’un homme et une femme se marient ils se jurent fidélité… pour 65 ans!
Et on appelle toujours cela le mariage mais non, ce n’est pas le même mariage!
On ne peux quand même pas prétendre que l’engagement est le même!
Et aujourd’hui, on construit encore notre vie sur un concept qui date de 1792, comme si toutes les choses étaient égales par ailleurs.

Alors pour faire baisser les statistiques du divorce en 2015, il faudrait d’abord faire baisser les statistiques du mariage de 1792. Il faudrait regarder les choses en face et se dire que cet engagement de 65 ans est peut-être un peu délirant.
Pourquoi ne pas créer le mariage du type CDD, ce serait le MDD, le mariage à durée déterminée. On s’engage sur un période plus courte avec possibilité de prolonger ou de passer à autre chose, une autre histoire, une autre vie.

Je suis un peu provoque mais personnellement je trouve qu’il y a une certaine hypocrisie ou un aveuglement certain à prêter serment de fidélité à une seule personne pour 65 ans.
Et compte tenu de l’augmentation constante de l’espérance de vie, on risque de s’en prendre bientôt pour combien, 75, 85 ans ?

couples mariés divorcent

Un divorce, c’est extrêmement difficile à vivre, c’est un tsunami dans la vie d’une famille et c’est d’autant plus difficile qu’il est vécu comme un échec parce que nous avons dans nos gènes (et cela depuis 3 millions d’année!) l’idée inconsciente et ancrée, que ce n’est pas bien, que ce n’est pas correct, que ce n’était pas ça, la finalité d’une union.

Je crois que si nous considérions le mariage comme un MDD, le divorce serait un petit peu moins difficile à surmonter.

 

Flo.

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !