Famille

EXPOSITION INSIDE PALAIS DE TOKYO

3 novembre 2014
inside

Visiter les œuvres de l’intérieur pour nous conduire au plus près de nous-même.

Pour « Inside » Le Palais de Tokyo a été métamorphosé en parcours par les artistes, nous incitant à un voyage physique et mental.

C’est ma fille Ambre, âgée de 14 ans qui m’en a parlé. Nous avons été toutes les deux assez « accrochées » par cet appel à l’expérience !

J’ai fait un rapide parallèle entre la période charnière que ma fille vit depuis quelques mois (et moi aussi par la même occasion!) et que l’on appelle communément la crise de l’adolescence et le tournant que prend ma vie et que l’on pourrait aussi appeler communément la crise de la quarantaine! Je cumule les crises..oui, je sais…

Bref, quels qu’en soient les raisons, nous avons toutes les 2 foncé à l’expo Inside pour vivre cette expérience d’immersion émotionnelle…

entrée
Dran

Le parcours nous projette dans des espaces occupés ou crées par les œuvres.

experience

 

Valia Fetisov

Une pièce close dans laquelle le visiteur doit trouver en lui la solution pour sortir. Ambre a assez vite réussi à faire se ré-ouvrir la porte vitrée. Fière, elle a trouvé la clé de l’énigme…en elle?

ataru sato

Ataru Sato
Autoportrait

Alors que j’abordais chaque nouvelle oeuvre avec le recul qui me permettait de chercher à comprendre la signification et le message de l’artiste, j’ai été surprise de voir que mon ado s’en prenait plein la tête et que les œuvres suscitaient chez elle de fortes émotions. Elle préférait parfois fermer les yeux plutôt que d’affronter son inquiétude et son trouble.

rapport d inversion

Stéphane Thidet

Le refuge est ici un lieu hostile, la pluie tombe à l’intérieur. Le rapport d’inversion nous suggère-t-il de trouver refuse en nous-même?

 

prolongation de l experience

Jean-Michel Alberola

2 heures d’expériences imprévues et – je l’avoue – parfois un peu flippantes, plus tard, je fais le bilan des courses:

Une ado en pleine crise cherche à extérioriser ses revendications, elle projette ses souffrances et son mal-être sur les autres.

Forcément, un voyage émotionnel en soi n’a pas eu de très forte résonance chez elle… « Ouh là là, Maman ils sont tordus et torturés quand même un peu des fois les artistes de cette expo ! »

Et la quarantenaire en pleine crise? Elle se dit qu’en effet c’est bien de plonger à l’intérieur de nous-même…à condition de pouvoir découvrir qui nous sommes en profondeur…

Flo.

Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply